L’importance du repos au CrossFit®

Avant de lire l’article, prenez quelques secondes pour vous demander combien de fois êtes-vous venus vous entraîner en n’ayant que très peu dormi ou en ayant enchaîné plusieurs jours de training. Inquiétant non ? Vous n’iriez pas woder en n’ayant pas mangé depuis 24h, alors pourquoi vous parait-il normal d’aller vous entraîner en n’ayant pas ou peu dormi la veille ?
La pratique intense d’un sport comme le CrossFit® peut affecter votre métabolisme à moyens et longs termes si vous ne vous ménagez pas. Déshydratation, température corporelle qui grimpe en flèche. L’impact d’un effort intense sur votre corps ne doit pas être pris à la légère, d’où l’importance du repos au CrossFit®.

Plusieurs études scientifiques affirment qu’il faudrait idéalement récupérer 48h entre deux séances de travail sur le même muscle. Mais alors, comment faire quand on est un CrossFit® addict ?
Rassurez-vous, on peut s’entraîner plus souvent que tous les 2 jours, si et seulement si, un temps de récupération est accordé. (Non, courir un 10 km le dimanche, n’est pas considéré comme un jour de repos).
Alors oui, vous êtes passionnés, et oui, comme beaucoup de crossfitters vous aimez retrouver vos compagnons de WOD après le travail. Mais ne négligez pas les besoins de votre corps.

Le repos dans le CrossFit

Le repos, comment ça marche ?

Le repos au CrossFit® est l’un des piliers de la réussite. Ceci est valable tant pour celui ou celle qui vient s’entraîner 2x par semaine, que pour l’athlète compétiteur. C’est la clé pour améliorer vos perfs et enfin dépasser vos RMs. C’est le seul moyen, de permettre à votre corps de récupérer efficacement après un effort de haute intensité, de recharger les réserves énergétiques, régénérer les cellules et construire efficacement votre muscle.
Se reposer permet donc d’éviter les blessures et d’être plus performant !

L’importance du sommeil

Qu’on soit clairs, chaque individu, chaque sportif, a des besoins différents en matière de sommeil. Certains ont besoin de 5-6h pour se sentir en forme, d’autres de 9h. Quoi qu’il en soit, le sommeil est indispensable pour permettre à votre corps de se rétablir et de récupérer. Sans ça, vous courrez à la blessure.
L’hormone de croissance, nécessaire à la prise de masse musculaire, est d’ailleurs libérée pendant les 3 premières heures de votre sommeil.
Pour info, sachez que la plupart des athlètes de haut niveau dorment plus de 8h par nuit. À bon entendeur…

L’absence de repos au CrossFit® : quels risques ?

Un corps fatigué ne peut pas fonctionner à 100%. Vous risquez donc, au-delà de la blessure, de vous donner à fond pour un résultat contre-productif. Hé oui, un corps épuisé aura plus de mal à produire de la masse musculaire. C’est aussi simple que ça. Mais alors quels risques encourez-vous si vous ne vous reposez pas assez ? Vous risquez  :
– de vider vos réserves énergétiques et vous sentir épuisé ;
– une technique approximative de vos mouvements, et donc, plus de risques de blessures liées à une mauvaise exécution ;
– d’avoir moins d’énergie et donc des charges plus faibles que d’habitude ;
– un moral dans les chaussettes. La fatigue rend irritable, tout le monde a déjà pu l’observer. Mais quand en plus, on n’arrive plus à passer ses barres, et qu’on commence déjà épuisé son entraînement, tout devient compliqué. 

Le repos dans le CrossFit

Les bénéfices d’une bonne récupération au CrossFit®

Vous l’aurez compris, prendre le temps de vous reposer est essentiel. Vous serez alors en mesure d’offrir à votre corps une meilleure récupération, de booster vos perfs, d’avoir plus d’énergie et de garder un moral au top. (Ce qui, soit dit entre nous, est quand même plus sympa pour vos partenaires de WOD).
Attention toutefois, beaucoup confondent repos et récupération active. La récupération active, c’est continuer un effort modéré permettant à votre corps de fournir moins d’intensité, sans être à l’arrêt pour autant. En d’autres termes, votre corps ne se repose pas si vous faites 2h de natation ou un match de rugby durant votre journée off. Certes, l’effort sera moins intense, mais vous demanderez encore trop à votre corps.
Un vrai jour de repos pour votre corps, c’est l’absence de sport ou d’activité physique.

ASTUCE

Vous avez peu dormi la nuit dernière ? Et si vous preniez 20 min pour faire une sieste avant d’aller dans votre box ? Une bonne astuce pour éviter les blessures et l’épuisement.

Conclusion

Vous l’aurez compris, inutile de vous acharner à woder plusieurs fois par jour, tous les jours. La récupération au CrossFit®est essentielle. Le succès de votre réussite et de vos progrès n’est pas le nombre d’entraînements que vous réaliserez, mais plutôt leur qualité et leur intensité. Donnez-vous à fond à chaque fois et vous progresserez naturellement.
Alors pour éviter de vous blesser et d’être privé de WOD durant plusieurs semaines, buvez de l’eau, reposez-vous et dormez. Et pour passer un muscle up, passez 15 min dessus et revenez-y un autre jour, plutôt que de vous acharner 2h sur le même mouvement et d’aller d’échec en échec.