Athlète du quotidien 20.7

Rencontre avec Camille

Photomontage femme-tigre

Camille est ostéopathe et maman de 2 enfants, elle pratique le CrossFit depuis presque 1 an ! Voici son interview.

Bonjour Camille, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Camille, j’ai 37 ans, je suis Ostéopathe à Gournay sur Marne. Je suis mariée et j’ai 2 filles. Nous sommes une famille de sportifs. Ancienne gymnaste, j’ai mis le sport au second plan pendant quelques années mais c’est terminé depuis que j’ai découvert le CrossFit !

Comment as-tu découvert le CrossFit ?

En regardant les Crossfit Games sur Netflix, j’ai adoré le concept… Voir ces femmes avec ce mental d’acier m’a fait envie. Je me souviens d’une phrase de mon homme : « Avec ton mental de lâche rien ça t’irait bien comme sport ! ». La seule chose qui me retenait c’était ma forme physique de l’époque, je me disais que je n’y arriverai pas !!! Et bien j’avais tort !

Comment s’est passé ton premier entrainement de CrossFit ?

Dur ! C’était en Septembre dernier et il faisait chaud ! C’était un Wod au poids de corps avec de la course et un nombre impressionnant de mouvements différents et de répétitions. Cela a mis mon cardio à rude épreuve ! Je ne comprenais pas grand-chose à ce qu’il y avait écrit sur le tableau (l’anglais et moi c’est pas toujours ça !) Heureusement que le coach faisait les démos et surtout que je pouvais copier sur les autres. L’ambiance était top et une fois remontée dans ma voiture je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait. Me faire mal pour me faire du bien !

Qu’est-ce qui te plait dans le CrossFit ?

Il y a beaucoup de mouvements différents au CrossFit donc on ne fait jamais la même chose. On ne connait pas le programme en avance c’est toujours la surprise. La seule chose qu’on sait c’est qu’on va aller au bout de soi-même et qu’on va bien transpirer. Je n’avais jamais touché une barre d’haltérophilie et j’adore !
L’esprit d’équipe du CrossFit me plait aussi énormément, il n’y a pas de jugement. Les gens s’encouragent beaucoup. Cette ambiance est très motivante et permet de se dépasser.

Combien de fois t’entraînes-tu par semaine ?

Pendant 6 mois je ne faisais que 2 entraînements par semaine mais j’ai vite eu envie de plus. En ce moment je viens 4 fois par semaine. Ce rythme me convient bien.

Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte au quotidien ?

Je me sens mieux dans mon corps et dans ma tête. Le CrossFit est une bonne thérapie, ça détend (merci les endorphines) et aide à prendre confiance en soi. J’ai également beaucoup moins de douleurs articulaires ce qui n’est pas le cas pour les courbatures !!!

Quels sont tes objectifs sportifs pour les mois à venir ?

En ce qui concerne le CrossFit, je dois participer à ma première compétition. Je serai en team avec Aurélie pour WOD for her : une compétition caritative pour la femme contre le cancer. Il me reste aussi beaucoup de mouvements de gym à travailler et j’espère bien passer mon premier strict pull-up bientôt… Sinon je dois participer à la Spartan Race au Stade de France en Novembre.

Quel est ton meilleur souvenir CrossFit ?

Oh ! Je crois que je n’en ai pas un en particulier… Je dirais toutes mes premières fois… Les premiers HSPU, Toes to bar, pull-ups (mais pas stricts…), snatch, double-under, hand stand hold etc… C’est à chaque fois une petite victoire qui fait du bien.

Pourquoi CrossFit Dōko à Lognes ?

C’est grâce à Noa, ma deuxième fille, qui voulait essayer le CrossFit. Nous avons donc cherché une box qui proposait du CrossFit Kids et nous avons trouvé Dōko. Un collègue de mon mari lui avait également parlé de cette box. C’est d’ailleurs le jour où je suis allée me renseigner pour elle que je me suis également inscrite au cours d’essai car l’ambiance m’a tout de suite plu. C’est donc grâce à elle que je me suis mise au CrossFit. MERCI MA FILLE !

Que dirais-tu à un ami qui hésite à se lancer ?

N’hésite pas ! Lance-toi ! Tu verras-bien ! Le CrossFit est un sport que tout le monde peut pratiquer. Il est adaptable à tous les âges et tous les niveaux. A Dōko, c’est la bienveillance qui prime !